|

Violences sexuelles

D’après une étude récente menée en Belgique sur 2.000 femmes, 46% des sondées déclarent avoir été victimes de violences sexuelles graves au cours de leur vie et, dans 40 % des cas,  elles n’ont entrepris aucune démarche de signalement auprès des services de police ou d’accompagnement psycho-sociaux.

La grande majorité des violences sexuelles sont imposées par une personnes connues de la victime.

Cela explique pourquoi il reste très difficile pour les victimes de violences sexuelles de faire appel à de l’aide et encore plus de porter plainte : honte, culpabilité, peur des conséquences de la révélation,… ».

Dans le plus grand respect, les professionnel.le.s de la ligne téléphonique gratuite 0800 98 100 sont à l’écoute des personnes qui se posent des questions sur des violences sexuelles subies ainsi qu’aux proches et professionnel.le.s  préoccupé.e.s de leur situation. »

Campagne de lutte contre les violences sexuelles et lancement d'une ligne d'écoute gratuite


Commander des affiches : dans le panier, ouvrir l'onglet "Lutte contre les violences"

Publications et outils

Image Carte de visite

Carte de visite de la campagne promouvant la ligne d'écoute SOS Viol, à destination des personnes concernées par les violences sexuelles : ...

Etudes et recherches

Image Publication

Cette étude a pour objectif d’appliquer la notion d’intérêt supérieur de l’enfant aux procédures protectionnelles et répressives liées aux ...

A votre avis ?

Quel est le pourcentage d'entreprises du Top 100 qui n'ont aucune femme dans leur conseil d'administration ?
   
32 %
45 %
71 %

 

Résultats du sondage