|

Violences sexuelles

D’après une étude récente menée en Belgique sur 2.000 femmes, 46% des sondées déclarent avoir été victimes de violences sexuelles graves au cours de leur vie et, dans 40 % des cas,  elles n’ont entrepris aucune démarche de signalement auprès des services de police ou d’accompagnement psycho-sociaux.

La grande majorité des violences sexuelles sont imposées par une personnes connues de la victime.

Cela explique pourquoi il reste très difficile pour les victimes de violences sexuelles de faire appel à de l’aide et encore plus de porter plainte : honte, culpabilité, peur des conséquences de la révélation,… ».

Dans le plus grand respect, les professionnel.le.s de la ligne téléphonique gratuite 0800 98 100 sont à l’écoute des personnes qui se posent des questions sur des violences sexuelles subies ainsi qu’aux proches et professionnel.le.s  préoccupé.e.s de leur situation. »

Campagne de lutte contre les violences sexuelles et lancement d'une ligne d'écoute gratuite


Commander des affiches : dans le panier, ouvrir l'onglet "Lutte contre les violences"

Publications et outils

Image DVD

DVD de la campagne

Etudes et recherches

Image Publication

Rapport de recherche sur la présentation de la diversité dans les journaux de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Association des journalistes ...

A votre avis ?

Depuis quand les femmes peuvent-elles voter aux éléctions législatives ?
   
1922
1940
1948

 

Résultats du sondage