|

L'égalité dans la langue française

La langue véhicule des idées. Certains mots ont le pouvoir d'inclure, d'autres ont le pouvoir d'exclure. L’égalité passe donc aussi par les mots et l’usage que l’on en fait.

A ce titre, la promotion de l’emploi de termes féminisés ou épicènes est nécessaire pour valoriser l’égalité dans la langue française.

Il fut un temps où l’institutrice, la pharmacienne, l’ambassadrice… était la femme de l’instituteur, du pharmacien, de l’ambassadeur. En1993, la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté un Décret relatif à la féminisation des noms de métier, fonction, grade et titre.

Bien que ce Décret ait aidé les mentalités à progresser et que l’usage de nombreuses formes féminines se soit installé dans les médias, la sphère politique et la vie courante, on constate encore une résistance à la féminisation des mots.

Le Conseil de la langue française et de la politique linguistique a réalisé un Guide de féminisation des noms de métier, fonction, grade ou titre, intitulé "Mettre au féminin". Il reprend une liste de formes féminisées, des règles de féminisation et des recommandations générales. Sa version papier est disponible sur commande, en adressant un e-mail à langue.francaise(at)cfwb.be.

Publications et outils

Image DVD

DVD de la campagne

Etudes et recherches

Image Publication

Rapport de recherche sur la présentation de la diversité dans les journaux de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Association des journalistes ...

A votre avis ?

Quel est le pourcentage d'entreprises du Top 100 qui n'ont aucune femme dans leur conseil d'administration ?
   
32 %
45 %
71 %

 

Résultats du sondage