|

Constats

La violence dans les relations amoureuses des jeunes est un phénomène courant et souvent banalisé : contrôle des fréquentations, de la tenue vestimentaire ou du GSM, insultes, etc.

Afin d’appréhender le phénomène et de mettre en place des actions adéquates, la Fédération Wallonie-Bruxelles a réalisé, en 2008, une étude quantitative et qualitative relative à la violence dans les relations amoureuses des jeunes entre 12 et 21 ans.

Ainsi, 51% des jeunes entre 12 et 21 ans pensent "qu'avec beaucoup d'amour, on peut arriver à changer son ou sa partenaire". 38% pensent que la jalousie est une preuve d'amour. Et seuls 6% des garçons et 3% des filles estiment qu'il est "mal" d'être violent avec son ou sa partenaire. Enfin, 7% des garçons et 5% des filles pensent qu'il est normal qu'il y ait parfois de la violence dans les relations amoureuses.

Les principaux résultats de cette étude ont été synthétisés dans le n°23 de la revue Faits & Gestes, "Amour et violence chez les jeunes". Ils démontrent l’ampleur du phénomène et propose différentes pistes d’actions.

 

 

 

Publications et outils

Image DVD

DVD de la campagne

Etudes et recherches

Image Publication

Rapport de recherche sur la présentation de la diversité dans les journaux de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Association des journalistes ...

A votre avis ?

Depuis quand les femmes peuvent-elles voter aux éléctions législatives ?
   
1922
1940
1948

 

Résultats du sondage