|

Mutilations génitales féminines

La prévention des mutilations génitales féminines entre dans le cadre des missions de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Tout en soutenant les associations spécialisées sur cette question, la Direction de l’Egalité des Chances mène des actions ciblées sur la sensibilisation et la prévention.

De nombreuses familles issues de pays où se pratiquent les mutilations génitales féminines (MGF) vivent en Fédération Wallonie-Bruxelles. Une étude de prévalence de 2014 estime qu'en Belgique, 13.112 femmes, jeunes filles et fillettes sont "très probablement déjà excisées" et 4.084 fillettes et jeunes filles sont "potentiellement à risque d’excision".

Les conséquences des MGF sur la vie et la santé des filles et des femmes sont particulièrement néfastes, tant au niveau physique que psychologique.

Des études sont régulièrement menées afin de mieux appréhender le phénomène, et diverses actions de sensibilisation et de formation sont proposées en continu.

L’ensemble des actions que les pouvoirs politiques se sont engagés à mener sont reprises dans différents Plans d’actions, au niveau des Gouvernements francophones et au niveau fédéral.

Le secteur associatif a également mené une réflexion approfondie sur le sujet, aboutissant aux Stratégies concertées de lutte contre les mutilations génitales féminines.

 

Qui peut vous aider ?

Si vous êtes confronté-e à une situation liée aux mutilations génitales féminines ou si vous souhaitez de la documentation, les associations suivantes sont à votre écoute :

 

 

Publications et outils

Image DVD

DVD de la campagne

Etudes et recherches

Image Publication

Rapport de recherche sur la présentation de la diversité dans les journaux de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Association des journalistes ...

A votre avis ?

Quel est le nombre absolu de femmes et d'hommes au foyer en Belgique ??
123.045 femmes et 30.000 hommes
221.026 femmes et 41.705 hommes
472.492 femmes et 15.705 hommes

 

Résultats du sondage