|

Qui sommes-nous ?

La Direction de l’Egalité des Chances fait partie du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles et est chargée de la mise en œuvre de la politique de l'égalité des chances. Elle dépend directement du Secrétariat Général du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Ministre en charge de l’Egalité des Chances et du Droit des Femmes, Madame Isabelle Simonis.

La Direction de l'Egalité des Chances travaille les questions de l'égalité et de l’égalité femmes/hommes dans le cadre des compétences communautaires, c'est-à-dire les matières liées à la personne et à la pratique de la langue (les matières dites "personnalisables").

Ces matières regroupent les secteurs suivants :

  • les différents niveaux et types d’enseignement,
  • l’éducation,
  • la recherche scientifique,
  • la culture (la musique, la danse, les arts de la scène, l’éducation permanente, les centres culturels, les arts des lettres, la patrimoine culturel, etc.),
  • la promotion à la santé,
  • le sport,
  • l’aide à la jeunesse,
  • l’audiovisuel et les médias.

Dans le cadre du décret antidiscrimination, la Direction de l’Egalité des Chances travaille en étroite collaboration avec Unia (auparavant le Centre interfédéral pour l’égalité des chances) et l’Institut pour l’Egalité des Femmes et des Hommes (IEFH), les deux organismes fédéraux indépendants chargés de lutter contre les discriminations.

Publications et outils

Image Guide

Si vous vous questionnez sur la manière dont fonctionne la mixité dans votre Centre de Jeunes, si vous avez envie d'y favoriser la rencontre ...

Etudes et recherches

Image Publication

Cette étude a pour objectif d’appliquer la notion d’intérêt supérieur de l’enfant aux procédures protectionnelles et répressives liées aux ...

A votre avis ?

Depuis quand les femmes peuvent-elles voter aux éléctions législatives ?
   

Propositions Votes
192240 (7.84%)
194017 (3.33%)
1948453 (88.82%)
Réponse: 1948. En 1920 les femmes accèdent au droit de vote aux élections communales et en 1948 au droit de vote total. Elles voteront pour la 1ère fois aux élections législatives en 1949.